Critique : Pourquoi j’ai pas manger mon père

421450

Synopsis : L’histoire trépidante d’Edouard, fils aîné du roi des Simiens, qui, considéré à sa naissance comme trop maligne, est rejeté par sa tribu. Il grandit loin d’eux, auprès de son ami Ian, et, incroyablement ingénieux, il découvre le feu, la chasse, l’habitat moderne, l’amour, et même…l’espoir. Généreux, il veut tout partager, révolutionne l’ordre établi, et mène son peuple avec éclat et humour vers la véritable humanité… celle où on ne mange pas son père…

Mon avis : Dans son premier long métrage animé, Jamel Debbouze a des intentions très honorables. Ce film est une ode à la différence. Jamel prône le respect de l’autre. A notre époque où le handicap est encore un tabou et ou l’identité nationale est un débat. Je pense que ce film à la base destiner aux enfants est un très bon outils de travail pour les parents et professionnels de l’éducation. après avoir vu ce film, le débat se lance facilement sur des sujets encore sensible comme : le racisme, le handicap, la différence.

Je vous recommande ce film à 200%.

Et vous, quand avez-vous pensez ?

Publicités